5 FÉVRIER

Nous sommes en 1920 au Salon des indépendants au Grand Palais∗.

 Une grande manifestation du mouvement DADA∗ chamboule le monde de l'art! 

 

Ne soyons pas trop sérieux!  

Laissons-nous emmener dans un monde absurde∗ avec l'artiste dadaïste, Tristan Tzara*...

©wikimedia Tristan Tzara par Robert Delaunay, 1923, musée de Reina Sofía

 

Pour faire un poème dadaïste

  Prenez un journal.

Prenez les ciseaux.

Choisissez dans le journal un article ayant la longueur que vous comptez donner à votre poème.

Découpez l'article.

Découpez ensuite avec soin chacun des mots qui forment cet article et mettez-les dans un sac.

Agitez doucement.

Sortez ensuite chaque coupure l'une après l'autre.

Copiez consciencieusement dans l'ordre où elles ont quitté le sac.

Le poème vous ressemblera.

Et vous voilà un écrivain infiniment original et d'une sensibilité charmante, encore qu'incomprise du vulgaire.  

(Tristan Tzara, 1916)  

  

Amuse-toi à écrire ton poème dada!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *